A la découverte du collectif Les Funambules


Alors que le collectif Les Funambules vient de clôturer une série de quatre concerts à


l'Alhambra à Paris intitulés "Les Funambules : Elles", spectacle de chansons ayant pour


thème le droit des femmes et dont les fonds sont reversés à l'association "Planning


Familial", il est important de revenir sur la genèse de ce collectif créé il y a tout juste dix


ans.

Les Funambules a été fondé par le compositeur Stéphane Corbin afin de lutter contre


toutes les formes de discriminations, par le biais de chansons originales. C'est suite aux


violentes manifestations en France contre le mariage pour tous que le collectif a vu le


jour.

Les créations musicales tournent exclusivement autour d'un militantisme artistique


pacifique basé sur l'inclusion. Les chansons ont principalement pour but d'apporter du


réconfort, des sourires et la certitude que nous ne sommes pas seul.e.s.




Alors qu'au début 2013, le débat sur le mariage pour tous prenait de l’ampleur, il était


naturel pour le collectif de faire entendre sa voix. Il sort un premier album mobilisant 400


artistes, dont les marraines étaient Virginie Lemoine et Miou-Miou, regroupant des


chansons parlant d'amour, racontant la diversité loin des clichés afin de lutter contre


l'homophobie. Les artistes ont été nombreux à répondre à l'appel : LEJ, Alexis Michalik,


Dave, Julie Ferrier…

L'album a permis de récolter 23.000 euros de dons pour l'association SOS Homophobie


et Le Refuge. Plusieurs dates de concert à l'Alhambra ont suivi ainsi qu'une tournée qui a


amené le collectif jusqu'au Québec.

L'élan de solidarité et le succès étaient tels que Stéphane Corbin lui-même en a été très


agréablement surpris.

"Nous sommes les funambules et nous marchons au-dessus du vide depuis trop


longtemps" - Stéphane Corbin

Ce premier projet a remporté plusieurs prix : prix européen de lutte contre l'homophobie


(2017), prix du Refuge - Institut Randstad (2015), trophée d'honneur de la comédie


musicale (2017).


Les médias l’ont salué de manière unanime !




Fort de ce premier succès, Stéphane Corbin décide de continuer sur sa lancée. Il


démarre la création d’un deuxième album "ELLES". Alternant légèreté et gravité, il aborde


divers sujets de société dont l'inégalité salariale, les violences conjugales, l'excision, les


diktats de la mode, la prostitution, la différence d'âge, la charge mentale, l'endométriose,


l'avortement. Au travers des textes, on y découvre des portraits de figures féminines tels


que Georges Sand, Simone Veil ou Simone De Beauvoir. En plus de grands artistes de


comédies musicales racontant des histoires douces dans le but de faire prendre


conscience et d’ouvrir les esprits, de nouvelles personnalités participent


au spectacle : Anny Duperey, Noémie de Lattre, Eva Darlan, Léonore Confino, Corinne


Touzet et toujours comme marraine Virginie Lemoine qui remplit parfaitement son rôle


d'animatrice et de trublion.

Je vous invite à vous procurer l'album, ainsi que le précédant, afin de soutenir le collectif


Les Funambules dans sa démarche artistique prônant la tolérance et la bienveillance en


musique.

Une excellente initiative afin d'éveiller les esprits, d'ouvrir nos cœurs et nos bras en


douceur et en musique.

Suivez l'actualité des Funambules via son site www.les-funambules.com

Cédric Cilia



27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout