top of page

Françoise Giroud : femme de légende


Le 19 janvier 2023, cela fera vingt ans que Françoise Giroud n’est plus. France Gourdji, ou Françoise Giroud, fille de journaliste turc, avec un seul diplôme de sténographe en poche, illumina jusqu’à son décès, à l’âge de 86 ans, le monde du cinéma, du journalisme, de la politique, de l’humanitaire et de la littérature.



«Une volonté armée d’un sourire»

Cette petite phrase, du journaliste Jean Daniel, évoque Françoise Giroud l’une des plus grandes journalistes de son époque mais aussi cette femme à la tête d’un hebdomadaire politique. Françoise Giroud ? Un modèle pour beaucoup de femmes mais aussi pour de nombreux journalistes !

Elle a su gérer sa vie personnelle et sa carrière avec la même indépendance qu’un homme, tout en apportant ce petit plus féminin afin de faire entendre le point de vue des femmes dans la presse, au cœur du magazine Elle, ou bien dans le dessein d’ancrer les sujets politiques dans le quotidien, avec L’Express. Certains vont même jusqu’à dire qu’elle fut la créatrice de la Nouvelle Vague !

Françoise Giroud/JJSS : la dream team

Un binôme ? Une équipe ? Un duo ? Un couple ? Grâce à lui, Jean-Jacques

Servan-Schreiber, elle tenait debout. «Parce que c’était lui, parce que c’était moi», disait Montaigne... Françoise et Jean-Jacques, c’était un peu ça. Un grand amour qui porte, mais qui détruit aussi. Ensemble, ils ont traversé :

  • L’occupation allemande

  • La guerre d’Algérie

  • La fin de la IVe République

  • Mai 68

  • Le Gouvernement sous Giscard

  • Le Gouvernement sous Mitterrand

  • L’Humanitaire, le féminisme...

Être une femme et le demeurer dans un monde d’hommes !»... Et avec talent et pérennité. Aujourd’hui, encore vingt ans après sa disparition, on peut conclure qu’elle y est arrivée et que, le perfectionnisme et la passion chevillés au corps, elle nous a montré le chemin !

Quelques idées de lectures

  • La Comédie du pouvoir (1977)

  • Ce que je crois (1978)

  • Une femme honorable (1981)

  • Le bon plaisir (1983)

  • Mon très cher amour (1994)

  • Arthur ou le bonheur de vivre (1997)

  • La rumeur du monde (1999)

  • On ne peut pas être heureux tout le temps (2001)

  • Profession journaliste (2001)

  • Histoire d’une femme libre (2002).


Sophie Chavignon

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page